Non, tu n’es pas en retard

Tu te crois en retard à partir du moment où tu regardes les autres, où tu cherches à te situer par rapport à eux. Parfois, lorsque tu vois une personne avoir un diplôme avant toi, tu te mets à croire que tu es en retard sous prétexte qu’il a réussi à relever un défi, que tu aurais aimé relever en retour. Eh non, tu n’es pas en retard !

 Ce n’est pas parce que ton voisin est jeune, a un appartement, une bonne situation financière que toi, tu es en retard parce que tu repasses ta deuxième année de médecine ou parce que tu n’as pas réussi ton concours d’infirmière. Détrompe-toi. Il n’est pas mieux que toi, il ne s’y prend pas non plus  d’une meilleure façon que toi, mais dans la vie on a tous une saison, un timing différent. En effet, si tu prends le fuseau horaire de Bali (Indonésie) et que tu le compares à celui de Paris tu constateras un décalage horaire de 6 heures. Cependant, cela ne veut pas dire que Bali dispose de plus d’heure dans une journée que Paris. Il y a 24h dans un jour et ce peut-importe dans quel coin du monde où tu te trouves. Ainsi dans un coin du monde il fait jour pendant que dans un autre, il fait nuit. Figure-toi que c’est pareil dans la vie de tout homme. Pendant un certain temps il fera jour dans la vie de ton voisin c’est-à-dire qu’il décrochera des opportunités tandis que dans la tienne il fera nuit, tout te semblera obscur comme mort. Et lorsque le temps convenu sera arrivé, le jour se lèvera dans ta vie. Sois juste patient car tu n’es pas en retard. Arrête de faire les choses par rapport aux autres, en réalité, tu ne fais la course avec personne.

Quand tu regardes les autres tu es distrait et inconsciemment tu fais comme eux. Parfois, cela peut être dû à une peur de ne pas se sentir à la hauteur de l’autre.
Quand un athlète court, il regarde droit devant lui. Et, à aucun moment il ne regarde son voisin de gauche ou de droite courir pour la simple et bonne raison qu’il pourrait sortir de son couloir, influencé par la trajectoire de l’autre. Ainsi, toi, ne te préoccupes pas de ton voisin mais concentre toi sur toi, ton objectif et tu gagneras.
Lorsque tes proches commencent à réussir : sois content. C’est un signe que ton tour arrive, sois juste patient.
Ce n’est pas parce que tu n’as pas de copine, que tu n’es pas fiancé(e), que tu es en retard.
Ce n’est pas parce qu’elle a déjà été dans 80 pays et toi, seulement deux à ton actif, que tu es en retard.

Chacun de nous a un parcours différent de l’autre. Une fois que tu auras compris cela tu ne prendras plus la peine de te soucier de ce que font les autres. Surtout, ne te précipite jamais où tu risquerais de perdre de vue ton but.
Attendre le « bon moment », ne te rend pas non plus en retard. Cultive ce temps à bon escient. Apprends des autres et de toi-même, travaille sur tes défauts et tes qualités afin que lorsque ce jour se présentera à toi que tu sois prête à vivre ce moment comme il se doit. Dans le cas contraire tes faiblesses te rattraperont sur la route et crois moi, ce n’est pas toujours une bonne chose lorsqu’on veut atteindre le sommet.

Laisser un commentaire

Fermer le menu